is_planet_9_art_1_1400Si il y avait moult spéculations sur l’existence d’une 9ème planète au delà de Neptune (découverte en 1846), celle-ci a porté bien des noms comme la « planète Neuf « ou « planète X » ou encore « Nibiru ».

Puis fût découverte en 1930, la planète Pluton et rétrogradée comme planète naine en 2006. Aux oubliettes donc la recherche de la « Planète Neuf » durant cette période, qui ne faisait plus la une des médias…

Sauf que, récemment Mike Brown et Konstantin Batygin (astrophysiciens) ont eu l’idée d’intégrer dans INFOP (programme numérique et simulateur de notre système solaire Européen) cette neuvième planète et savent que mathématiquement parlant, elle existe et ont même localisé une portion du ciel qui se situerait à plus de 600 UA (Unité Astronomique) de notre Soleil. Parallèlement et grâce à la sonde Cassini en orbite de la géante gazeuse Saturne, puis croisant les informations de la sonde et de la simulation, plus de 50 % du ciel sont écartés pour sa recherche, car il y aurait une contradiction d’orbite avec Saturne. Suite

 

ondes         Merci Mr Einstein de nous avoir ouvert une nouvelle porte il y a maintenant quasiment 100 ans avec votre théorie sur la relativité !!! En effet la compréhension d’une nouvelle physique et surtout de pouvoir observer notre univers encore plus loin  et d’une autre manière, vont révolutionner bien plus de choses qu’on ne le pense.

L’interféromètre Ligo (aux Etats-Unis) a bien détecté des ondes gravitationnelles sur la fusion de deux trous noirs ayant respectivement 29 et 36 masses solaires. Jusqu’à maintenant nous observions dans la lumière mais aussi ondes radio (radioastronomie) ou encore rayons-X ou infra-rouges notre Univers.

Désormais, nous allons aller dans l’extrême et de nouvelles données recueillies par la combinaison de Ligo et Virgo (interféromètre en Italie relancé en 2016) qui vont affiner l’observation de ces ondes provenant des objets visés.

Enfin, le lancement du programme satellitaire (au nombre de trois) de « eLisa » aux alentours de 2030, apportera une validation certaine depuis l’espace pour confirmer ces ondes gravitationnelles, vivement …

En attendant je ne boude pas le plaisir de vous faire partager une petite vidéo (en anglais), très pédagogique sur la courbure de l’espace-temps et de la gravité.

Suite

Le Ciel Est A Vous vient de rejoindre le SETI depuis un mois dans une collaboration originale et peu commune.

En effet l’associatiLCEAV:SETIon met ses ordinateurs à contribution afin d’examiner les « blocs » que le SETI lui attribut via le Web. En étant plus précis, les « blocs » en question, sont issus d’un découpage du ciel très précis (sous forme de grille).  L’analyse se porte sur les ondes de fréquences différentes, tout en écartant les artificielles, parasites provenant entre autres de nos satellites,  des naturelles provenant des étoiles (par exemple).

Les tâches (ou blocs) attribuées au LCEAV ne sont qu’une infime partie de celles qui sont traitées par la grande communauté qui opère déjà pour SETI@home.

Aujourd’hui nous sommes à l’aube de grandes découvertes comme les exo-planètes peut-être habitables, ou du moins la vie pourrait exister. Alors pourquoi ne pas découvrir un signal d’existence d’une autre civilisation,  comme nous l’avons fait dans les années 70 avec la sonde Voyager, portant le nôtre actuellement aux confins de notre système solaire.

SETI@home est une expérience scientifique en radio-astronomie exploitant la puissance inutilisée de millions d’ordinateurs connectés via Internet dans un projet de recherche d’une Intelligence Extra-Terrestre (Search for Extra-Terrestrial Intelligence, alias SETI).

Suite

Retour en force de l’agence Européenne spatiale (ESA) avec la collaboration des Russes en deux étapes !!!

- 1ère étape, mise en place de l’orbiteur pour renifler avec précision l’atmosphère de Mars, en 2016

- 2ème étape, arrivée du rover avec une possibilité de forer jusqu’à 2 mètres de profondeur pour recueillir et analyser des échantillons, en 2018

Affaire à suivre, mais regardez plutôt la vidéo…

quadrantides-etoiles-filantes-2016-meteores-2-768x576Après la comète Catalina, pas de repos pour les observateurs et amoureux du ciel nocturne, voici une pluie d’étoiles filantes bien fournie, j’ai nommé les Quadrantides.Provenant du passage de notre belle planète dans le nuage de résidus de poussières de la comète 2003EH1, plus de 200 météores à l’heure sont annoncés.Même si les Quadrantides ont été découvertes en 1825, la comète quand à elle, ne le fût qu’en 2003.

En se tournant vers l’Est, le meilleur moment devrait se situer aux alentours de 19/20h pour le plus gros pic, à condition bien sûr que la météo nous soit favorable… De plus elles seront présentes jusqu’au 12 janvier. Alors comme nous sommes encore dans l’époque des vœux, n’hésitez pas d’en faire plusieurs…

Astronomiquement vôtre

© LCEAV

pollution lumineuse

Photo Xavier Breton

Le Ciel Est A Vous est très sensible au sujet qu’est la pollution lumineuse.
Depuis la nuit des temps, la voûte étoilée a inspiré l’homme, lui a permis de s’orienter et bien sûr de se poser la question existentielle : sommes nous seuls dans ce vaste univers ?
Mais pour cela arrêtons de dégrader ce fantastique spectacle qui nous est offert par Dame nature, chaque nuit.

Suite

Catalina photographiée au 60D et une lunette FSQ106 (14 minutes de pause).
@Alessandro Cipolat Bares

Découverte le 31 octobre 2013, la comète Catalina se rapproche de la Terre !

Déjà passée au plus près du soleil le 6 novembre 2015, Catalina sera facilement localisable et visible en ce début du mois de janvier : elle croise Arcturus le 2 janvier puis entamera sa montée vers le haut de la constellation du Bouvier jusqu’au 10 janvier 2016.

A vos instruments !!!

 

 

Bonne année 2016 !

IMG_1124

Bonjour à tous et toutes,

Après quelques mois de repos et de réflexion, l’association LCEAV est heureuse

de reprendre ses activités astronomiques et commence par vous souhaiter une excellente année 2016 !

Cette nouvelle année repart sur les chapeaux de roues avec un nouveau bureau associatif et plein de projets en attente.

Au programme des réjouissances à venir :

  • mises à jour régulières du site (articles, photos et tutoriels …)
  • nouvelles publications au format électronique (cartes du ciel de saisons)
  • soirées d’animations
  • et encore d’autres surprises mais….. chut !!!

Que cette nouvelle année vous apporte paix, sérénité et joie mais surtout, qu’elle vous remplisse la tête d’étoiles.